Coordination d’investigations complémentaires

Coordination d’investigations complémentaires

Pour vous assurer des prestations adaptées à vos besoins

Ne pas dépenser plus que nécessaire pour obtenir les bonnes données.

Principe général :

  1. Définir la stratégie d’investigation(s) adaptée(s) au besoin.
  2. Identifier les solutions techniques, prestataires et pré-évaluer les coûts.
  3. Rédiger les CCTP et BPU adaptés à la stratégie.
  4. Sélectionner les offres, assister la négociation si besoin.
  5. Coordonner les investigations et le rendu des résultats.
  6. Compiler et interpréter les résultats pour le Maître d’Ouvrage

Valeur ajoutée

Chaque prestataire propose les méthodes qu’il maîtrise, pas toujours les plus adaptées.Par ailleurs, l’assemblage de plusieurs méthodes et l’échantillonnage offrent souvent les meilleurs résultats.

L’objectif étant de réaliser les dépenses en adéquation avec les besoins de données, ni plus, ni moins. Le rôle d’ACCOAST est d’être à jour des techniques existantes et d’être indépendant de tout intérêt commercial, seul le résultat final pour le maître d’ouvrage compte. Sachant que ce type d’investigation aboutit le plus souvent à une décision parfois importante : travaux ou non ?

Exemples-types d’investigations complémentaires :

Sondages géotechniques ; Inspections subaquatiques ; Campagnes de mesures d’épaisseurs subaquatiques ; Levés topo-bathymétriques et scan numérique d’ouvrage ; Relevés par géo-radar ; Inspection par drone – photogrammétrie ; Mesures d’impédances et sismiques ; Modélisation numérique de houle et comportement d’ouvrages ; Modélisation pour réingénierie de structures ; Calculs de portance, de descente de charge, de forces d’accostage, etc. ; Carottage et analyse des bétons ; etc.

  •