Programme TALINE

Programme TALINE

Transfert des éléments constitutifs d’anodes galvaniques ALuminium-INdium vers l’Environnement

Transfert des éléments constitutifs d’anodes galvaniques ALuminium-INdium vers l’Environnement

Carottage d’un dépôt d’anode Al-In, issue d’un test en laboratoire, pour analyses

La Société d'Exploitation des Ports du Détroit met en œuvre un dispositif de protection cathodique par anodes sacrificielles sur l’ensemble des ouvrages métalliques dont elle assure la gestion.

L’impact de masse d’alliage métallique sur l’environnement marin étant inconnu, la Société d'Exploitation des Ports du Détroit, en accord avec la DDTM et relatif à la Loi sur l’Eau, finance une mesure compensatoire visant à évaluer cette relation entre dissolution des anodes et qualité des eaux et sédiments portuaires.


Dans ce cadre, la société ACCOAST a été mandatée pour élaborer une stratégie d’étude et mettre en œuvre un programme de Recherche et Développement.
Ce programme, intitulé TALINE pour « Transfert des éléments constitutifs d’anodes galvaniques Aluminium INdium vers l’Environnement marin », a été formalisée via la signature d’un Contrat Cadre entre ACCOAST et la Société d'Exploitation des Ports du Détroit.

Le comité de pilotage est assuré notamment par : la Société d'Exploitation des Ports du Détroit, la DDTM, la Région Nord-Pas-de-Calais.


Plusieurs partenaires ont intégré progressivement le projet, tels que : DCNS Research, le SMEL, Intechmer/CNAM, le LABEO, l’Université de Caen, les laboratoires LASIE et LIENs (Université de La Rochelle), l’IFREMER.

Débuté en 2012, le programme TALINE devrait s’étendre jusqu’à 2017 et comprend 2 axes majeurs :

  • La réalisation d’un état de référence du site, avant pose des anodes, associée à l’expérimentation de méthodes de monitoring (échantillonneurs passifs et biomonitoring).
    La stratégie de monitoring à long terme pour évaluer le transfert vers les bassins portuaire du port de Calais.
  • L’expérimentation, en laboratoire, pour l’étude du transfert des éléments constitutifs d’anodes sous polarisation vers l’environnement marin.


Ce programme permettra donc d’une part de mieux comprendre la formation du dépôt d’oxydes des anodes et, d’autre part, d’évaluer la partie dissoute et bio-disponible susceptibles d’être transférée dans le milieu aquatique et sédimentaire.


Par ailleurs, étant donné l’état de trace à laquelle se trouve chaque élément issu des anodes, TALINE vise également à tester et optimiser certaines méthodes d’échantillonnage in situ.

Contact

accoast contact

ACCOAST

4 rue Bernard Moitessier
P.A. des Deux Moulins
56880 PLOEREN
Tél : +33(0)2.97.73.88.62