Recherche appliquée

Recherche appliquée

Processus de corrosion des ouvrages métalliques

tubercule coupe
Tubercule de corrosion dont le processus de formation est associé à des micro-organismes

La dégradation des ouvrages métalliques, notamment en environnement marin, fait appel a des processus électrochimiques influencés par des facteurs environnementaux (physico-chimie, microbiologie et autres), parfois mal identifiés.

Comprendre les processus c'est donc comprendre les facteurs d'influence, pour anticiper les risques pour les ouvrages et améliorer l'efficacité des systèmes de protection.

Ce type de recherche implique à la fois des expérimentations in situ, des mesures électrochimiques, des analyses du milieu naturel et des analyses des dépôts de corrosion.

 

Comportement électrochimique des aciers et protection cathodique

Instrumentation CPC
Instrumentation de mesures électrochimiques de type CPC pour la simulation in situ de protection cathodique

Les aciers en eau de mer subissent des dégradations induites par des phénomènes électrochimiques, qui diffèrent selon la nature du milieu et du matériau. Ainsi, chaque matériau ou alliage possède son propre potentiel libre de corrosion et son comportement varie en fonction de certains facteurs d'influence (pH, oxygène dissous, conductivité, chlorures, etc.).

Par ailleurs, le procédé de protection des aciers le plus utilisé en environnement portuaire est la protection cathodique, par anodes galvaniques ou, plus rarement, par courant imposé. Ce type de protection est plus ou moins efficace selon le matériau et l'environnement. Ce type de recherche appliquée comprend l'analyse des dépôts calco-magnésiens et dépôts de corrosion et nécessite des instruments de monitoring électrochimiques.

 

Caractérisation physico-chimique de la colonne d'eau en environnement portuaire maritime et estuarien

Instrumentation destinée à l'étude physico-chimique des eaux portuaires

Que ce soit pour mieux comprendre les processus de corrosion, pour mieux dimensionner les systèmes de protection ou pour mieux comprendre les transferts de contaminants et ses facteurs d'influence, la caractérisation physico-chimique du milieu est essentielle.

Les études actuelles portent essentiellement sur les eaux continentales et côtières, les spécificités portuaires sont peu étudiées. Par ailleurs les relations entre facteurs d'influences (trafic maritime, activité de terminaux, courantologie, etc.) et transfert de contaminants dans le milieu et les sédiments sont complexes et peu connues. Enfin, la caractérisation de la colonne d'eau est encore marginale et pourtant essentielle. Ces différentes approches de recherche font également appel à des technologies innovantes.

Contact

accoast contact

ACCOAST

4 rue Bernard Moitessier
P.A. des Deux Moulins
56880 PLOEREN
Tél : +33(0)2.97.73.88.62